Mot du président

par Jacques Pelchat, président du conseil d’administration de l’Association de professionnelles et professionnels retraités du Québec (APRQ) - jacques.pelchat@aprq.ca

Ce texte est tiré du rapport déposé à l’Assemblée générale annuelle, tenue à Montréal, le 9 novembre 2017.

En 2018, nous fêterons le 25e anniversaire de l’incorporation de notre Association. Pendant toutes ces années, de nombreuses personnes se sont dévouées pour assurer son bon fonctionnement. C’est grâce à nos trois membres fondateurs : Jeannine-Doyle Cormier, Léo Pelletier et André Thériault que l’Association existe. Je suis fier de représenter plus de 1 450 professionnels retraités et anciens membres du SPGQ. J’aimerais saluer tout particulièrement le travail d’André Thériault qui a été membre du Conseil d’administration, de 1993 à 2016, et responsable du bureau de l’APRQ, de 1992 à 2016. Sans son travail acharné, nous ne serions pas ici aujourd’hui.

J’aimerais aussi remercier les anciens membres du conseil d’administration qui ont quitté leurs fonctions au CA depuis la dernière Assemblée générale annuelle ou qui termine leur mandat aujourd’hui : Solange Beaulieu, Pierre Eubanks, Normand Poirier et Gaëtan Hébert. Leur travail aura été fort apprécié.

En 2017, l’APRQ a travaillé à la consolidation de l’Association. Une opération de recrutement a permis de faire progresser nos rangs de 1 100 membres à plus de 1 450 membres. Une deuxième opération sera démarrée, sous peu, afin d’augmenter ce nombre, nous l’espérons, à plus de 2 000 membres.

Sur le plan des communications, nous avons terminé la mise en place du site Web. Nous avons aussi rafraichi notre logo et développé une page Facebook afin de mieux faire connaître l’APRQ et ses activités. En 2018, l’APRQ arborera un slogan à son image. Nous comptons aussi développer un volet publicitaire dans Le ProActif afin de permettre à notre Association de disposer de plus de fonds pour son fonctionnement. L’apport financier du SPGQ n’est plus suffisant pour assumer toutes les opérations de l’APRQ. Cette solution devrait nous permettre d’amélioration les services. Nous sommes toutefois à nouveau à la recherche d’une ou d’un publiciste afin de réaliser notre objectif. Un autre appel d’offre est diffusé dans le présent bulletin.

La semaine dernière, j’ai été informé par la trésorière du SPGQ, Mme Diane Fortin, qui est aussi la responsable de l’assurance collective des membres du SPGQ et de l’APRQ, que le syndicat a négocié une entente de cinq ans sur la tarification de l’assurance médicament et des assurances complémentaires pour ces deux groupes. Cette entente devrait être entérinée, par le conseil syndical, ces jours-ci. Ce contrat devrait nous garantir une faible augmentation des primes pour les trois premières années.

Comme vous le savez, la loi québécoise sur l’assurance médicament oblige, depuis 1995, tous les retraités à maintenir leur participation à l’assurance médicament offerte par le SPGQ, en lieu et place de l’assurance médicament universelle offerte par la RAMQ, et ce, jusqu’à leur 65e anniversaire. Le SPGQ tiendra au printemps prochain un sondage auprès de ses retraités et de ses futurs retraités afin de connaître leur intérêt au maintien d’un régime d’assurance collective (médicament et complémentaire) au bénéfice de ses anciens membres retraités (nous).  Le conseil d’administration de votre Association a avisé le SPGQ que, dans l’éventualité que ce dernier se retire du champ des assurances pour ses anciens membres (nous), l’APRQ envisagerait de le remplacer comme preneur d’un régime d’assurance complémentaire pour ses membres. Notez que, suite au retrait de leur ancien syndicat, d’autres associations de retraités l’ont fait ces dernières années. La décision finale serait prise par vous le cas échéant.

L’APRQ est en communication constante avec le SPGQ relativement à ce dossier. Nous vous tiendrons au courant des développements par Le ProActif ou autrement. Nous vous invitons donc à participer activement au sondage si vous recevez un questionnaire à cet effet.