Nouvelles

 

Pour vous et avec vous

par Jocelyne Labbé, présidente du conseil d’administration du Conseil régional de Québec (APRQ)

Bonjour, chers membres,

Depuis que je vous ai écrit dans le dernier journal, il s’est passé beaucoup d’événements.

Notre vie continue d’être complètement chamboulée par le fameux virus qui a envahi le monde soit le CORONAVIRUS qu’on appelle la COVID-19. Ce virus nous a tous pris en otage et nous devons changer notre manière de vivre. Pendant près de 3 mois, le Québec a été complètement arrêté. Tout le monde, sauf les services essentiels, a été confiné à la maison.

Même aller faire l’épicerie relevait du parcours du combattant, mais il vaut mieux respecter les consignes afin de ne pas finir à l’hôpital. Combien de membres parmi nous ont été touchés par la COVID-19 ou un quelqu’un de leurs familles, leurs amis, etc. Plusieurs personnes s’insurgent contre le port du masque obligatoire dans les lieux fermés jusqu’à ce qu’il soit touché de plein fouet par le virus.

Quand on regarde ce qui se passe aux États-Unis, le nombre effarant de personnes atteintes et le nombre de décès, on est bien content que la frontière reste fermée et que le déconfinement se passe relativement bien en ouvrant les commerces petit à petit.

Au fil des mois, nous avons appris un nouveau langage tel que confinement, déconfinement, reconfinement, masque N95, masque chirurgical, pandémie, distanciation sociale, CHSLD, résidence privée ou publique. Nous avons appris aussi le télétravail, rendez-vous médicaux sur différentes plateformes telles que ZOOM, ou par téléphones, les réunions à distance, les écoles et les garderies fermées, les usines, la construction tout est arrêté. Le Québec est sur pause. Malheureusement, la peur règne en maître chez nous.

Nous avons aussi vu nos voyages être annulés avant le départ, ceux qui étaient partis être rapatriés en catastrophe, d’autres ont du payer de nouveaux billets d’avion sans savoir si leurs dépenses seraient remboursées par leurs assurances.

Il y a eu la pandémie qui a fait des ravages dans les CHSLD et les résidences. Au moment d’écrire cet article, le Québec est rendu a plus de 5600 décès et plus de 57 000 cas confirmés. Dans le monde il y a plus de 600 000 décès et 14 500 000 personnes touchées par le virus. Personne ne peut prédire la fin de cette hécatombe.

Des gens dévoués travaillent sans relâche pour soigner les gens hospitalisés ou ceux qui résident dans les CHSLD. Pendant 3 mois, ces personnes ne pouvaient voir de visiteurs et la solitude faisait partie de leur quotidien.

Nul ne sait quand nous pourrons reprendre notre vie en main. Sera-t-elle comme avant ou devrons-nous vivre avec la peur d’attraper ce virus? Un vaccin sera-t-il trouvé et sera-t-il efficace à long terme?

Autant de questions qui trouveront leurs réponses dans l’avenir. En espérant pouvoir vous donner de bonnes nouvelles bientôt.

C’est la dernière fois que j’ai l’occasion de vous écrire chers membres. J’ai remis ma démission du conseil d’administration de la région de Québec au début du mois d’août. J’ai eu le plaisir de faire partie de votre conseil pendant quelques années et cela m’a permis de connaître plusieurs d’entre vous. Par contre, il faut savoir céder la place à d’autres personnes.

Je tiens à remercier tous les administrateurs avec qui j’ai eu l’occasion de travailler pendant ses quelques années. J’aurai sûrement l’occasion de revoir certains d’entre vous lors des activités.

Au plaisir de se revoir bientôt.

Pour vous et avec vous

Merci à toutes et à tous

Jocelyne Labbé (présidente sortante)

De la part de toute l’équipe régionale, nous désirons remercier Jocelyne pour les six années qu’elle a consacrées au Conseil régional de Québec