par Jacques Pelchat, président du conseil d’administration
de l’APRQ – presidence@aprq.ca

Le printemps 2020 restera à jamais gravé dans les mémoires.

Nos habitudes ont été balayées au loin. Nos certitudes sont ébranlées. Nos vies sont fragilisées. La période que nous vivons est pour plusieurs très difficile. Plusieurs d’entre nous ont perdu des êtres proches sans pouvoir leur dire adieu.

Comme nos grands-parents sont passés au travers de la pandémie de 1919 ainsi que de la Première Guerre mondiale et comme nos parents sont passés au travers de la Deuxième Guerre mondiale, nous devons relever la tête, passer au travers cette période et contribuer, avec nos enfants, à la reconstruction d’une société québécoise unie et forte.

Au moment d’écrire ces lignes, nous sommes au début du long processus de déconfinement. Chaque région du Québec le vit à des vitesses différentes et demeure sous la menace d’une deuxième vague de la pandémie. Nos craintes doivent nous aider à développer des mécanismes de défense. Notre enthousiasme retrouvé doit servir à développer des solutions viables. Espérons que cette phase de la pandémie soit décisive pour vaincre le virus, où, à tout le moins, réduire sa présence et ses conséquences au minimum.

Les mois qui viennent, nous empêcherons de nous rencontrer lors d’activités et de rassemblements, mais ce n’est que partie remise. Votre conseil d’administration et vos Conseils régionaux ont entrepris, durant cette période, des travaux de réflexion visant au développement de votre Association. Plusieurs comités se sont mis en branle au cours de ces dernières semaines.

Nous utilisons davantage les outils technologiques pour nous réunir et nous en découvrons les avantages.

Dans l’édition du bulletin Le ProActif de septembre nous en saurons plus sur l’éventuelle reprise de nos activités et nous vous tiendrons au courant de l’évolution de nos travaux. D’ici là, si vous vous demandez quoi faire durant cette période de confinement, voici trois pistes à explorer.

• S’informer : n’hésitez pas à vous tenir informé de l’évolution des conditions de confinement et de déconfinement. Prenez garde toutefois aux informations erronées véhiculées par certains médias sociaux, les courriels frauduleux ou même par la sollicitation téléphonique frauduleuse.

• Se divertir : il y a bien des façons de se divertir tout en respectant les règles de distanciation physique. Il est essentiel de maintenir un rythme de vie le plus près de nos habitudes pour passer au travers de cette période. Notre expérience de vie est un atout pour passer au travers de moments difficiles.

• Se soutenir : ces moments nous invitent à nous soutenir. Que ce soit par la famille, nos amis, où tout simplement entre voisins, chaque lien qui est tissé ou retissé aujourd’hui devrait nous aider aujourd’hui et dans le futur.

Merci pour votre patience et à bientôt.

L’APRQ est là pour vous et avec vous!

Jacques Pelchat