Échos de l’Assemblée générale du Conseil régional de Montréal

par Denise Boutin, secrétaire du Conseil régional de Montréal

Une trentaine de membres ont assisté à l’Assemblée générale annuelle du Conseil régional de Montréal, tenue à l’École des métiers de la restauration et du tourisme, à Montréal. Il était le temps pour les membres du conseil d’administration de faire part des efforts déployés au cours de l’année. Voici le résumé des rapports présentés. Les rapports complets se trouvent sur le site Web de l’APRQ.

Nouveau conseil d’administration du Conseil régional de Montréal

–          Mireille Beaulac, présidente – mireille.beaulac@aprq.ca
–          Jean-Pierre Beaumont, vice-président – jp.beaumont@aprq.ca
–          Michel Gélinas, trésorier
–          Denise Boutin, secrétaire – info@aprq.ca
–          Marie-Lyse Julien-Lesco, administratrice et responsable de l’organisation des activités –
            ml.julienlesco@aprq.ca
–          Marie Carmen Campbell, administratrice, responsable du dossier des régions
–          Sylvain Bordeleau, administrateur, responsable du dossier des assurances

Rapport de la présidente
par Mireille Beaulac, présidente du conseil d’administration du Conseil régional de Montréal

Augmentation du nombre de membres

À la suite des campagnes de recrutement, le nombre de membres est passé à près de 900, dont plusieurs jeunes retraités. Je leur souhaite la bienvenue et les invite à participer à nos activités.

Création d’un comité ad hoc (développement régional)

L’APRQ tente de tisser des liens pour favoriser la participation des membres en régions. Ce comité est actuellement composé de Jacques Pelchat, président de l’APRQ, Solange Beaulieu, Marie Carmen Campbell et moi-même. Il sera complété par des membres qui viennent de régions administratives autres que Montréal et Québec. Invitation aux membres souhaitant en faire partie de nous faire part de votre intérêt.

Relations avec le conseil d’administration (CA) de l’APRQ

Une réelle collaboration s’est établie entre les conseils d’administration de Montréal et Québec, au cours des dernières années. Quatre membres du Conseil régional siègent au CA de l’APRQ : Denise Boutin, Marie-Lyse Julien-Lesco, Jean-Pierre Beaumont et moi-même. Les membres de Montréal sont très actifs au sein de tous les comités mis en place par l’Association.

Participation aux différentes Tables régionales de concertation des aînés

Je vous rappelle l’importance que j’attache à notre participation aux Tables régionales de concertation des aînés de notre territoire. Le CA a beaucoup de difficultés à recruter des membres qui acceptent de nous représenter sur ces tables. Pourtant ces Tables représentent une occasion unique de participer à l’amélioration de la qualité de vie de toutes les personnes aînées. Actuellement, le Conseil régional est présent aux Tables de Montréal, de la Montérégie, de Laval et de Lanaudière. (Voir textes plus bas)

Organisation des activités

Tout au cours de l’année, votre Conseil régional vous présente une offre d’activités. Le CA tente d’organiser des activités en fonction des suggestions que vous lui faites. Certaines difficultés ont été rencontrées dans l’organisation de celles-ci, attribuables aux inscriptions hors des dates limites, annulation immédiatement avant la tenue de l’activité ou pas d’envoi du montant requis avant la tenue de l’activité.

Maintien du pouvoir d’achat des retraités

Le maintien du pouvoir d’achat des retraités est une priorité pour toutes les associations de retraités du secteur public et parapublic. Les associations qui siègent à la Tribune des retraités, dont je fais partie, travaillent ensemble à trouver des solutions innovantes avec le Secrétariat du Conseil du Trésor. Il s’agit d’un problème complexe. Ce sont les actifs qui négocient et naturellement, ils souhaitent que le taux de cotisation soit le moins élevé possible. Quand l’on a trente ou quarante ans, l’on ne pense pas que ce sont en partie les cotisations qui assurent le paiement des rentes à la retraite. Actuellement, les cotisations des actifs ne suffisent pas à payer les rentes des retraités. C’est le rendement de la Caisse de dépôt et de placement du Québec qui assume la différence. La valeur actuarielle actuelle du RREGOP est de 107 % donc, la situation est très bonne.

Rapport du vice-président
par Jean-Pierre Beaumont, vice-président du conseil d’administration du Conseil régional de Montréal

Plan d’action 2017-2018 (1er septembre 2017 au 31 août 2018)

Comme chaque année, le conseil d’administration revoit son plan d’action. Cette année, le plan d’action a été adopté le 4 avril 2018.

Plan de communication 2017-2019 (1er septembre 2017 au 31 août 2019)

Cette année, un gros effort a été fait pour actualiser le plan de communication. C’est une refonte complète qui a été réalisée avec la participation active de Marie Carmen Campbell. Le Plan de communication a été adopté le 30 mai 2018. Ce plan de communication s’appuie sur la raison d’être et les objectifs de l’APRQ, inscrits dans les règlements généraux, en vigueur, mais aussi sur la nouvelle Stratégie de communication – Vision globale (adoptée par le CA de l’APRQ en mars 2018).

Activités de communication

J’ai été désigné par le CA pour prendre en charge l’infolettre L’Info-Bulle et poursuivre le travail de communication sur notre site Web et la page Facebook. Cinq infolettres vous ont été transmises. À chaque parution du bulletin, Le ProActif, nous actualisons le site Web en changeant entre autres, le mot de la présidente, en ajoutant des activités nouvelles ou passées, etc. La page Facebook a permis de mettre l’accent sur certaines activités régionales.

Rapport de la secrétaire

par Denise Boutin, secrétaire du conseil d’administration du Conseil régional de Montréal

De novembre 2017 à octobre 2018
–        Nombre de réunions des membres du conseil d’administration du Conseil régional de Montréal : 7
–        Nombre de résolutions adoptées : Plus d’une trentaine

Parmi les résolutions adoptées, mentionnons les plus importantes :
–        Élections des administratrices et administrateurs au comité exécutif et comme représentant régional au CA de l’APRQ
–        Présentation du budget régional, à toutes les réunions
–        Nominations des représentantes et représentants aux différentes Tables régionales de concertation des aînés
–        Approbation des objectifs 2017-2018, du Plan d’action 2017-2019 et du Plan de communication 2017-2019

Dossiers en continu

–        Mettre à jour le Registre des résolutions
–        Rechercher les procès-verbaux manquants
–        Archivage des ordres du jour et des procès-verbaux

Rapport du trésorier
par Michel Gélinas, trésorier du conseil d’administration du Conseil régional de Montréal

Rapport financier (2017-09-01 au 2018-08-31) – Petite caisse – Résumé

Solde au 31 août 2017                                                                            572,45 $

Plus (+) revenus d’activités :  
 –        Participation des membres au dîner de Noël.                             805,00 $
–        Contribution des participants aux activités                                 120,55 $   

Solde des revenus                                                                                 1498,00 $

Moins (-) dépenses d’activités :

–          Pour le dîner de Noël                                                                    852,83 $
–          Nouveaux frais bancaires (2,50$/mois depuis avril 2018)               12,50 $                                                                                                           

Solde des dépenses                                                                                 865,33 $

Solde au 1er septembre 2018                                                                   632,67 $                          

Rapports des tables régionales de concertation des aînés

Table régionale de concertation des aînés de Laval (TRCAL)
par Anne-Marie Lachance, représentante

Les membres de la Table ont reçu le rapport du projet « La parole aux aînés », qui s’est déroulé sur une période de 24 mois.  L’objectif de ce projet était de mieux faire connaître la TRCAL auprès des aînés, de faire la promotion des organismes communautaires et d’informer les aînés des services existants.  Les principales préoccupations des aînés de Laval sont : le transport et l’accompagnement, les activités de loisirs, la protection de leurs droits, les activités physiques et les services offerts par la Ville de Laval.

Table régionale de concertation des aînés de la Montérégie (TRCAM)
par Denise Boutin, représentante, au Comité régional de concertation et membre du comité des communications

Principaux dossiers de la Table ainsi que les travaux du Comité régional de concertation et du comité des communications

Parmi les points les plus importants traités :

–        Comité régional de concertation :

o   Préparation d’un argumentaire et des questions à poser aux candidats, à l’intention des membres de la Table, pour les Élections 2018, en concertation avec le milieu.

o   Vigie et échange d’informations sur les dossiers d’intérêts pour les personnes aînées

–        Comité des communications :

o   Élaboration d’un plan de communication et mise à jour des outils de communication existants. La priorité sera de mettre à jour le site Web de la TRCAM.

Table de concertation des aînés de l’Île de Montréal (TCAÎM)
par Marie-Lyse Julien-Lesco, représentante

La TCAÎM a dévoilé, en juin 2018, son plan d’action 2018-2020, pour les personnes aînées, soit le plan MADA, intitulé : Montréal, métropole à l’image des aînés. Ce plan est composé de quatre axes principaux.

•       1er axe : faire de Montréal et de ses quartiers un milieu de vie plus humain;
•       2e axe : combattre l’exclusion et la maltraitance;
•       3e axe : faire participer des citoyens et citoyennes au plan d’action
•       4e axe : favoriser les échanges entre l’administration et ses partenaires.

Ce plan s’inscrit dans la Politique de développement social. Il est le fruit d’une démarche consultative réalisée de janvier à mars 2018, à laquelle ont participé quelque 2346 personnes, dont votre représentante.

Vie et diversité sexuelles des personnes aînées

Une rencontre animée par des représentants de l’Unité d’intervention mobile L’Anonyme a eu lieu. Cet organisme communautaire fondé en 1989 a deux mandats: la prévention des ITSS et la promotion des relations saines égalitaires.

En fait, cet organisme veut aussi promouvoir la santé sexuelle chez les personnes aînées, une population ignorée dans ce domaine et qui est exclue des politiques en santé sexuelle (moins de dépistage, peu d’informations adaptées, peu ou pas de programmes d’éducation sexuelle…).

Leurs principales recommandations sont :

–        Promouvoir une vision positive de la sexualité saine à tous les âges;
–        Inciter l’adoption de comportements préventifs;
–        Agir sur l’environnement social (normes, reconnaissance de droits…).

Débat électoral provincial

Il s’est tenu un débat électoral organisé par la TCAIM et la Coalition pour le maintien dans la communauté (COMACO). Les candidats des quatre partis politiques représentés à l’Assemblée nationale y ont débattu sur six thématiques qui concernent de près les personnes aînées montréalaises.

Table régionale de concertation des aînés de Lanaudière
par Jean-Pierre Corneault, président de La Table régionale de concertation des aînés de Lanaudière et administrateur de la Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec

Le conseil d’administration est composé de 15 personnes issues d’autant d’organismes qui œuvrent principalement à améliorer les conditions de vie des personnes aînées de la région de Lanaudière. Au chapitre des événements marquants, la Table régionale de concertation des aînés de Lanaudière :

–        a présenté la candidature de Mme Jacqueline Flamand-Ottawa, provenant de la communauté de Manawan, dans le cadre du Prix hommage aînés Québec 2017. Fait à souligner : ce fut une première.
–        est, depuis quelques années, représentée sur les six Tables de soutien à domicile à titre de partenaire.
–        est présente sur le Comité régional de coordination dans le dossier de la bientraitance/maltraitance.

La Table a créé la série « Les mots pour le dire » dans le but d’organiser des événements grand public, au cours desquels furent données des conférences sur différents thèmes ayant pour noyau central les aînées et les aînés, soit :

–        Le 1er octobre 2017 : Présentation de la pièce de théâtre « Contes en souffrance », à Sainte-Marcelline-de-Kildare
–        Le 19 septembre 2017 : Formation sur la maladie d’Alzheimer
–        Le 5 mars 2018 : Présentation de « Ce n’est pas correct »

Pour la prochaine année, La Table régionale de concertation des aînés de Lanaudière prépare une journée régionale MADA en suivi de celle tenue en mai 2017, une conférence sur l’âgisme dans le cadre de la série « Les mots pour le dire » et reviendra sur le dossier du transport rural, urbain et adapté, pour ne citer que ces quelques dossiers jugés prioritaires.

La rétroactivité, un dossier à suivre de près
par Marie Carmen Campbell, membre du Conseil d’administration

À consulter régulièrement – Le document officiel est à cette adresse :
https://spgq.qc.ca/info-members/fonction-publique-questions-sur-la-retroactivite-salariale/

Ajout – 2e partie de l’exercice :

–          L’exercice devait commencer le 11 octobre, après réception du courriel du SPGQ. Elle n’a pas commencé étant donné que le SPGQ n’avait pas reçu la liste du Secrétariat au Conseil du trésor des personnes admissibles à un paiement rétroactif, à la suite du rajustement de salaire pour les heures rémunérées dont elles ont reçu un versement durant la période du 1er avril 2016 au 16 août 2018. Il n’y a pas de date fixe pour recevoir le ou les paiements pour les sommes rétroactives.

–          On peut présumer que plus vite vous envoyez votre demande complète, plus vite vous recevrez lesdites sommes auxquelles vous avez droit.

–          À ce sujet, surveillez le prochain courriel du SPGQ, les sites de l’APRQ et du SPGQ pour procéder à l’envoi une 2e fois du même formulaire et d’un autre spécimen de chèque à la Direction des ressources humaines de votre ancien ministère. Les dates d’envoi et de fin de période de traitement seront probablement modifiées en conséquence.

Pour fin d’imposition, la date du ou des paiements reçus indiquera l’année d’imposition. 

Si vous connaissez d’anciens collègues qui pourraient être tributaires de ces sommes rétroactives, n’hésitez pas à les aviser. Le SPGQ va envoyer une lettre par la poste à ceux qui n’ont pas d’adresse courriel ou qui ne sont plus valides ou aux ayants droit pour les personnes décédées. Il est également important de faire la mise à jour de vos coordonnées et de respecter les dates de fin des demandes de traitement, car au-delà de celles-ci aucune demande ne sera acceptée par l’employeur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.